Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

La présidente de la délégation aux droits des femmes souligne l’intérêt novateur du rapport de Brigitte Grésy sur l’égal accès aux responsabilités familiales et professionnelles


Mercredi 8 juin 2011

Mme Michèle André (soc., Puy-de-Dôme), présidente de la délégation sénatoriale aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes, tient à saluer la grande qualité du rapport que Brigitte Grésy vient de remettre à la ministre des solidarités et de la cohésion sociale ainsi que l’intérêt des propositions novatrices qu’elle formule pour améliorer l’égalité d’accès des femmes et des hommes aux responsabilités familiales et professionnelles.

 La délégation aux droits des femmes avait, en mai 2009, participé à une mission d’information en Norvège qui lui avait permis d’apprécier la contribution significative que l’instauration de congés parentaux en faveur du père et de la mère avait apportée à l’égalité professionnelle dans ce pays qui est, à juste titre, considéré comme l’un des plus exemplaires en ce domaine.

 A ce titre, elle accueille avec le plus vif intérêt la proposition de Brigitte Grésy tendant à la création d’un congé d’accueil de l’enfant réparti à égalité entre les deux parents, ou celle de réserver au sein du congé parental une période de deux mois au bénéfice de l’autre parent.

 Michèle André juge particulièrement prometteuses ces propositions qui permettraient au Gouvernement, à défaut de déposer devant le Parlement un projet de loi relatif à l’égalité professionnelle, de faire progresser celle-ci indirectement en favorisant un meilleur partage des responsabilités familiales, professionnelles et citoyennes.

Contact(s) presse :