Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Propositions franco-allemandes du 16 août sur la crise de la dette en Europe


Jeudi 18 août 2011


M. Jean BIZET, Président de la commission des Affaires européennes du Sénat, porte un jugement très positif sur les propositions faites par la Chancelière allemande Angela Merkel et le Président de la République française Nicolas Sarkozy à l’issue du sommet sur la crise de la dette en Europe, qui s’est tenu à l’Élysée lundi 16 août.

Les mesures proposées par les deux dirigeants devraient permettre de renforcer la discipline budgétaire des États membres de la zone euro, tout en confortant la coordination des politiques au sein de la zone. Elles démontrent un engagement fort en faveur d’une plus grande responsabilité des États.

L’initiative franco-allemande dessine les contours d’un véritable gouvernement économique européen crédible, capable d’assurer une meilleure réactivité et une plus grande rigueur dans la prise de décisions économiques.

L’inscription d’une « règle d’or » budgétaire de retour à l’équilibre des finances publiques dans les Constitutions des dix-sept États membres de la zone euro constitue une mesure nécessaire pour dissuader la spéculation.

De même, le projet de taxe sur les transactions financières paraît approprié pour réduire la volatilité des marchés. Il convient donc que l’ensemble des pays de l’Union, comme les pays membres du G20 y adhèrent rapidement.

Enfin, la décision d’opérer peu à peu une convergence fiscale entre la France et l’Allemagne est très positive. Elle pourrait avoir un effet d’entraînement sur les autres Etats membres et permettre ainsi d’améliorer l’intégration économique de l’Union européenne.

Contact(s) presse :