Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

La commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat prend position sur la situation en Syrie


Mercredi 29 février 2012

La commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat de la République française, présidée par M. Jean-Louis Carrère (Soc - Landes), réunie en séance exceptionnelle le mercredi 29 février a déploré les violences massives, systématiques et quotidiennes perpétrées à l'encontre des populations civiles en Syrie par le régime de Bachar el-Assad depuis le 3 février dernier.

Les membres de la commission se sont déclarés bouleversés par la répression impitoyable des populations opposantes au régime. Le gouvernement syrien se met au ban des nations comme l’a montré le vote de la résolution de l'Assemblée générale des Nations unies intervenu le 16 février. 

Par ailleurs, la commission accompagnera les initiatives du ministre des affaires étrangères pour tenter de dénouer cette crise. Il convient de continuer à construire un front diplomatique le plus large possible, nécessaire pour trouver une solution à cette situation dramatique. Nos efforts doivent porter en premier lieu sur l’expression d’une position unanime et sans faille de l’ensemble des Etats de l’Union européenne.

La France et la communauté internationale doivent tout faire pour éviter que ce pays devienne un foyer d’instabilité dans une région extrêmement sensible. C’est la raison pour laquelle, à ce stade, la commission approuve le refus du gouvernement français d'armer les forces de l'opposition et le refus de l'hypothèse d'une intervention militaire extérieure.

Contact(s) presse :