Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Echange constructif entre le groupe de travail "Négociations internationales - Climat Environnement" et la commissaire européenne à l'action pour le climat, Connie Hedegaard


Vendredi 2 mars 2012

Une délégation de sénateurs membres du groupe de travail « Négociations internationales – Climat Environnement », présidé par Laurence Rossignol (SOC – Oise), s’est rendue vendredi 2 mars à Bruxelles pour rencontrer Connie Hedegaard, commissaire européenne à l’action pour le climat. Elle était composée de Laurence Rossignol, Ronan Dantec (ECOLO – Loire-Atlantique), Marcel Deneux (UCR – Somme) et Jean-Claude Lenoir (UMP – Orne).

Cette rencontre s’inscrivait dans le cadre du suivi des négociations internationales relatives au climat, après la 17ème conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique de Durban et dans la perspective de la Conférence « Rio+20 » de juin 2012.

Au cours de cet entretien, la commissaire européenne a rappelé que l’Union européenne s’est montrée unie à Durban, ce qui a permis un changement d’état d’esprit, avec le passage d’une confrontation Nord/Sud dans les négociations internationales sur le climat à une véritable interdépendance de l’ensemble des acteurs. Elle a souhaité que cette stratégie commune se retrouve lors de la Conférence de Rio.

Elle a également insisté sur l’importance des politiques du climat, y compris dans le contexte actuel de crise économique. Une bonne politique du climat favorise une production intelligente et le développement d’une politique de l’énergie responsable ainsi qu’une politique industrielle créatrice d’emplois.

Enfin, elle a attiré l’attention de la délégation sur une question qui prendra de l’importance dans les années à venir : celle des schistes bitumineux, dont le degré de pollution doit être examiné.

 

Contact(s) presse :