Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Coup d’Etat au Mali

le groupe interparlementaire d’amitié France-Afrique de l’Ouest du Sénat demande le retour à l’ordre constitutionnel et appelle au dialogue entre les acteurs politiques


vendredi 23 mars 2012

Le groupe interparlementaire d’amitié France-Afrique de l’Ouest du Sénat, présidé par M. Jacques LEGENDRE (UMP, Nord) et dont le président délégué pour le Mali est M. Joël LABBE (ECOLO, Morbihan), condamne fermement le coup d’Etat survenu au Mali le 21 mars 2012.

 Ce renversement par la force des autorités politiques démocratiquement élues est inacceptable.

 Le groupe interparlementaire d’amitié demande donc le retour à l’ordre constitutionnel, garant du respect de l’Etat de droit, et le maintien de l’élection présidentielle, dont le premier tour doit avoir lieu le 29 avril prochain.

 Le groupe interparlementaire d’amitié, qui a reçu le 15 mars dernier l’ambassadeur du Mali à Paris, appelle également à un dialogue rassemblant l’ensemble des acteurs politiques maliens, afin de mettre fin aux combats qui ont cours dans le Nord du pays.

 

Contact(s) presse :