Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Il faut favoriser la création d’organisations de producteurs dans le secteur laitier


Vendredi 27 juillet 2012

Le 26 juillet, M. Jean Bizet, sénateur de la Manche (UMP) a présenté, au nom de la commission des affaires européennes, un rapport sur le rôle des organisations de producteurs (« les OP ») dans la négociation des prix du lait.

 

En application du « mini paquet lait » adopté en début d’année, les OP peuvent négocier les contrats (volume et prix) avec les industriels. Il s’agit d’une disposition très dérogatoire du droit commun de la concurrence appliqué, sous réserves, en agriculture. Le regroupement des producteurs pourrait permettre de rééquilibrer les rapports de force et d’assurer un meilleur partage de la valeur ajoutée.

 

Sur le terrain, cette disposition peine à convaincre. Les éleveurs sont dans l’attente tandis que les industriels n’encouragent guère la création des OP. L’obligation d’un mandat de vente donné par l’éleveur à l’OP freine beaucoup la création des OP.

 

Considérant que les OP constituent une opportunité pour le secteur laitier et même un modèle pour d’autres filières, le sénateur propose de profiter de la réforme de la PAC pour soutenir les regroupements de producteurs par le FEADER et légitimer une pratique de l’interprofession laitière qui consiste à publier des indices de tendances.

 

Contact(s) presse :