Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Dérive criminelle en Corse


Jeudi 15 novembre 2012

Le Président du Sénat exprime son indignation devant la dérive criminelle qui endeuille la Corse une nouvelle fois. Il condamne avec fermeté l’assassinat du Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Corse-du-Sud, dix-septième victime depuis le début de l’année de la violence meurtrière qui ébranle l’Ile de Beauté.

Jean-Pierre Bel salue la détermination du gouvernement à tout mettre en œuvre pour que cesse cette escalade intolérable et attaquer à la racine les maux qui rongent la Corse. Ses pensées vont d’abord aux victimes et aux familles cruellement frappées par la criminalité insulaire. Le Président du Sénat témoigne de sa solidarité avec l’ensemble des Corses qui, en proie au désarroi devant l’actuelle fuite en avant de bandes mafieuses, aspirent légitimement à vivre en paix dans un état de droit mis à mal depuis longtemps.

 

Contact(s) presse :

    Jean-Loup REVERIER
    01 42 34 38 82