Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Assassinat de Clément Méric


Jeudi 6 juin 2013

Le Président du Sénat, Jean-Pierre Bel, exprime sa profonde tristesse et son indignation après l’agression qui a laissé le jeune Clément Méric en état de mort clinique.

En se déchaînant contre un jeune étudiant pour des motifs politiques, cette violence odieuse frappe notre République dans ses valeurs les plus fondamentales.

Jean-Pierre Bel dénonce l’extrême brutalité de cet acte qui exprime l’exact contraire de ce que notre République s’efforce de construire et de préserver : la paix civile, le respect de l’autre, la liberté d’expression.

Le Président du Sénat souhaite que la justice établisse rapidement les responsabilités qui ont conduit à ce drame. Il appelle les pouvoirs publics à exercer la plus ferme vigilance à l’égard des groupes qui bafouent les valeurs qui unissent les Français.

Jean-Pierre Bel adresse à la famille de Clément Méric, à ses proches, à ses amis, ses plus sincères condoléances.

Contact(s) presse :

    Julie Rivollier
    01 42 34 35 16