Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Mme Catherine Morin-Desailly, présidente du groupe d’amitié France-Egypte, souhaite que le processus démocratique dans lequel s’est engagé l’Égypte se poursuive sans violence


Lundi 8 juillet 2013

Réagissant aux événements qui se déroulent actuellement au Caire et dans toute l’Egypte, Mme Catherine Morin-Desailly (UDI-UC-Seine Maritime), présidente du groupe interparlementaire France-Égypte du Sénat, a redit sa préoccupation quant aux violences, d’où qu’elles viennent, et a souligné son attachement au respect du droit de manifester pacifiquement. Elle s’est également inquiétée de la dégradation de la situation économique du pays.

Attentive aux évolutions en cours, elle a reçu récemment au Sénat une délégation de membres de la Choura ainsi que des représentants de la société civile égyptienne, afin d’évoquer avec eux l’avenir de l’Égypte.

Elle formule le vœu que puisse se poursuivre le processus démocratique engagé en Égypte dans le respect du pluralisme politique, des libertés publiques et des droits de l’homme.

Pour consulter la liste des membres du groupe d’amitié France-Egypte :
http://www.senat.fr/groupe-interparlementaire-amitie/ami_617.html

Contact(s) presse :