Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

La Présidente de la délégation aux droits des femmes réagit à l’appel des « 343 salauds » qui clament leur « droit à la pute »


Mercredi 30 octobre 2013

Mme Brigitte Gonthier-Maurin, sénatrice (CRC, Hauts-de-Seine), Présidente de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes :

- soutient pleinement les orientations de la proposition de loi de l’Assemblée nationale renforçant la lutte contre le système prostitutionnel et appelle à son adoption rapide par le Parlement ;

- constate que les « 343 salauds » qui clament leur « droit à la pute » n’ont pas le courage de « 343 salopes » qui, en 1971, revendiquaient avec Simone de Beauvoir le fait d’avoir avorté ;

- et juge inacceptable que des êtres humains présentent et revendiquent le fait d’acheter des corps humains comme un droit universel.

Contact(s) presse :