Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Elections constituantes au Népal : retrouver le chemin du dialogue


Mercredi 20 novembre 2013

Mardi 19 novembre, les Népalais étaient appelés à élire une nouvelle Assemblée constituante pour succéder à celle mise en place en 2008 et qui n’a pas réussi à adopter une nouvelle Constitution.

A cette occasion, M. Yvon Collin (RDSE, Tarn-et-Garonne), Président du groupe interparlementaire d’amitié France – Népal du Sénat, qui avait participé à une mission d’observation électorale concernant les précédentes élections de 2008, dénonce les actes de violence qui ont pu avoir lieu à l’occasion de la présente campagne et regrette l’instabilité politique chronique qu’ont subie les Népalais depuis le processus de paix.

Il appelle tous les partis népalais à reprendre, avec sérénité et détermination, le chemin du dialogue et de la  négociation afin que leur pays, déjà traumatisé par une longue guerre civile, retrouve stabilité et croissance économique.

Le Népal est l’un des pays les plus pauvres du monde ; il dispose pourtant de richesses naturelles et culturelles qui pourraient permettre à ses 28 millions d’habitants d’être moins dépendants de l’aide internationale et des transferts de fonds en provenance de ses expatriés.

Pour sa part, le groupe d’amitié suivra avec attention le déroulement des opérations de dépouillement en cours, l’annonce des résultats et l’entrée en fonction de la nouvelle Assemblée.

Contact(s) presse :