Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

L’agriculture, un enjeu d’avenir pour nos territoires


Mercredi 27 novembre 2013

Lors d’un buffet-débat organisé avec les Jeunes Agriculteurs aujourd'hui à la Présidence du Sénat, Jean-Pierre Bel a adressé un message positif, soulignant que contrairement à certaines idées reçues et en dépit des crises que traversent certaines filières, le secteur agricole est un secteur d’avenir.

Il a souligné que l’agriculture française est une des plus performantes en Europe et dans le monde, reconnue pour ses produits de qualité et sa diversité et qu’elle reste une activité essentielle pour la vitalité de nombreux territoires ruraux.

Le Président du Sénat considère comme un enjeu d'intérêt général le renouvellement des générations d’agriculteurs et leur accompagnement dans leurs démarches  d’installation et d’accès au foncier.

Un enjeu qui selon Jean-Pierre Bel doit amener à dépasser les revendications catégorielles, les prés carrés ainsi que les conservatismes, et pousser à rassembler toutes les forces au lieu de les disperser.

Jean-Pierre Bel a félicité les Jeunes Agriculteurs et notamment son Président, François Thabuis pour leur volontarisme et leur capacité à porter le changement et à tisser des liens plus forts et plus durables avec des territoires et des consommateurs de plus en plus exigeants.

Des propositions de rénovation de la politique de l’installation et de la transmission des exploitations vont être prochainement examinées par les parlementaires dans le cadre du projet de loi d’avenir de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. Didier Guillaume et Philippe Leroy viennent d’être nommés rapporteurs du texte au Sénat.

Contact(s) presse :