Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Décès de Nelson Mandela


Jeudi 5 décembre 2013

Le Président du Sénat rend hommage à Nelson Mandela, figure universelle du combat pour la justice et l’égalité.

Son parcours, depuis le bagne de Robben Island jusqu’à la Présidence de la nouvelle Afrique du Sud, a fait de Nelson Mandela un symbole de la résistance à l’oppression. Animé par une infatigable confiance en l’être humain, il a su tout autant incarner, par des gestes forts, la nécessaire réconciliation entre les adversaires du passé.

Une fois retiré de la vie politique, ce combattant inlassable s’était mis au service de grandes causes, dont la lutte contre le sida. "Celui qui crée des problèmes" - la signification de son prénom en langue xhosa - aura consacré son existence à s’occuper de ceux des autres.

Nelson Mandela avait lui-même défini sa vie comme "un long chemin vers la liberté". Arrivé en homme libre au terme de ce chemin, il avait gagné l’affection de tout un peuple par sa modestie, son humour et sa bienveillance.

Au-delà de la figure historique, Jean-Pierre Bel salue la mémoire d’un homme hors du commun. Il s’associe à la peine de ses proches, de ses amis, et de tous les Sud-africains.

Contact(s) presse :