Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Des policiers français chez l’Ambassadeur du Maroc : M. Christian Cambon, Président du groupe d'amitié France-Maroc du Sénat demande des explications


Mardi 25 février 2014

M. Christian Cambon et le bureau du groupe interparlementaire d’amitié ont appris que des policiers français se sont présentés, le 20 février 2014, à la Résidence de l’Ambassadeur du Maroc en France, pour convoquer, à la demande du juge d’instruction, M. Abdellatif Hammouchi, directeur général de la surveillance du territoire du Royaume du Maroc, qui accompagnait M. Mohamed Hassad, ministre de l’Intérieur du Maroc.

Sans vouloir s’immiscer dans le fonctionnement de la justice, M. Christian Cambon et ses collègues, expriment leur réprobation face à ce procédé contraire aux usages diplomatiques et aux conventions entre la France et le Maroc.

Par ailleurs, ils s’interrogent sur les moyens et le moment choisis pour cette intervention alors même que le ministre de l’Intérieur du Maroc participait, à Paris, à la réunion du G4 « Sécurité » avec ses homologues français, espagnols et portugais.

Ils considèrent que cet incident, grave et inédit, est de nature à porter atteinte au climat de confiance et de respect mutuel existant traditionnellement entre le Maroc et la France, au moment même où le Maroc apporte son soutien à la France dans le cadre des opérations militaires au Mali.

M. Christian Cambon et les membres du bureau du groupe d’amitié demandent aux autorités françaises que toute la lumière soit faite rapidement sur les circonstances de cet incident.

 

Pour consulter la liste des membres du groupe d’amitié France-Maroc :

http://www.senat.fr/groupe-interparlementaire-amitie/ami_598.html

 

Contact(s) presse :