Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Jean-Pierre Bel apprend avec tristesse le décès de Maurice Faure


Jeudi 6 mars 2014

Jean-Pierre Bel apprend avec tristesse le décès de Maurice Faure à la mémoire duquel il rend hommage.

Ancien résistant, cet europhile convaincu croyait à "l’union des peuples de l’Europe". Il était le dernier signataire vivant du Traité de Rome qu’il parapha en 1957 en qualité de secrétaire d’État aux affaires étrangères.

La vaste culture et le talent oratoire remarquable de ce fin juriste en ont fait une des grandes figures du radicalisme de gauche. Cet humaniste l’a incarné tout au long d’un parcours politique exceptionnel qui a conduit ce véritable homme d’Etat à être plusieurs fois ministre, député, sénateur, membre du Parlement européen et du Conseil Constitutionnel.

Ce proche ami de François Mitterrand était profondément attaché à sa région de Midi-Pyrénées, son département du Lot qu’il présida pendant 23 ans et à la ville de Cahors qu’il marqua de son empreinte pendant les 25 années où il fut maire.

Jean-Pierre Bel adresse ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Contact(s) presse :