Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Situation à Radio France : la commission de la culture, de l’éducation et de la communication appelle toutes les parties à assumer leurs responsabilités


Jeudi 2 avril 2015

La présidente de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication, Mme Catherine MORIN-DESAILLY (UDI-UC – Seine-Maritime) et son rapporteur des crédits de l’audiovisuel, M. Jean-Pierre LELEUX (UMP – Alpes-Maritimes) considèrent que la situation de blocage qui perdure à Radio France depuis maintenant deux semaines illustre d’abord les insuffisances de la gouvernance des sociétés de l’audiovisuel public telles qu’elles résultent de la loi du 15 novembre 2013 sur l’indépendance de l’audiovisuel public. Alors que les présidents des sociétés de l’audiovisuel public sont dorénavant nommés par le Conseil supérieur de l’audiovisuel sur la base d’un projet stratégique, leurs moyens et leurs feuilles de route restent déterminés par le Gouvernement. Assurer aux présidents de l’audiovisuel public une véritable autonomie managériale doit constituer un objectif indispensable à moyen terme.

Dans l’immédiat, compte tenu de la gravité de la situation à Radio France, ils estiment urgent que les différents acteurs en charge de cette gouvernance assument pleinement leurs responsabilités respectives :

  • la définition d’un plan de développement stratégique ne pourra pas faire l’impasse sur l’impérieuse nécessité d’adopter une véritable culture de gestion pour Radio France comme le demande également la Cour des comptes dans son récent rapport ;
  • dans un contexte budgétaire très dégradé, la radio publique ne pourra pas s’exonérer, à l’avenir, de mettre en œuvre des gains de productivité à l’image de ceux mis en œuvre par France Télévisions, France Médias Monde, la BBC ou la RTBF ;
  • le Gouvernement et la direction de Radio France doivent s’accorder pour déterminer les conditions d’une sortie de crise mais aussi les réformes indispensables pour assurer la pérennité du service public de la radio.

La commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat entend prendre toute sa place dans ce débat. À l’automne dernier, elle a lancé une mission d’information sur le financement de l’audiovisuel public, qui devrait rendre ses conclusions d’ici l’été. Elle procèdera à l’audition de Mme Fleur PELLERIN, ministre de la culture et de la communication, le 15 avril, et de M. Mathieu GALLET, président de Radio France, ainsi que des représentants des salariés de Radio France très prochainement.

Contact(s) presse :