Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Conférence Paris Climat 2015 (CDP/COP 21) : Le Sénat est mobilisé et à l’écoute des citoyens !


Jeudi 28 mai 2015

Une semaine avant la Journée mondiale de l’environnement, le Président du Sénat, Gérard Larcher, a présenté ce jeudi 28 mai 2015, avec Hervé Maurey, président de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable, et Jérôme Bignon, président du groupe de travail relatif aux négociations internationales sur le climat et l’environnement, les grandes orientations de l’action du Sénat en vue de la Conférence Paris Climat 2015 (CDP/COP 21).

De nombreuses commissions et délégations du Sénat, de même que les groupes interparlementaires d’amitié, sont mobilisés pour permettre la réussite de cet événement. Si les négociations lors de cette conférence sont menées entre les gouvernements, Gérard Larcher a rappelé que les parlements ont un rôle important à jouer : "N’oublions pas que ce sont les parlements qui auront ensuite la tâche de décliner, au niveau national, les accords négociés au niveau international. Il est donc essentiel que les parlements échangent en amont de cette Conférence de Paris".

Le Sénat entend donc mener une politique très active de sensibilisation aux enjeux de la Conférence de Paris, à la fois à destination des citoyens, par le biais de déplacements concrets sur le terrain et d’organisation d’événements en lien avec la lutte contre le réchauffement climatique, et des personnalités étrangères accueillies au Sénat ou rencontrées lors de déplacements à l’étranger. Le Président du Sénat a souligné à cet égard le relais important que constitue la francophonie.


Trois temps forts devraient marquer l’automne :

- l’adoption d’une résolution du Sénat qui sera préparée par Jérôme Bignon, en s’appuyant sur les nombreux travaux menés par la Haute assemblée ;

- le Congrès des Maires, car les collectivités territoriales sont des acteurs majeurs en matière de lutte contre les dérèglements climatiques, tant sur le plan national que sur le plan international à travers la coopération décentralisée. Pour le Sénat, représentant constitutionnel des collectivités territoriales de la République, l’enjeu est bien de mobiliser les 550 000 élus locaux qui forment la trame vivante de notre démocratie ;

- le volet parlementaire de la Conférence Paris Climat 2015, placé sous l’égide de l’Union interparlementaire (UIP), dont le Sénat accueillera la conclusion le dimanche 6 décembre 2015. Hervé Maurey jouera un rôle clé dans la préparation de la déclaration des parlements du monde qui sera examinée dans l’hémicycle du Sénat, puisqu’il en sera le rapporteur. "Cette déclaration ne sera pas une fin en soi mais le début d’un processus", a déclaré Gérard Larcher, qui souhaite que les Sénateurs puissent ensuite suivre la déclinaison concrète de l’accord qui pourra être trouvé entre les parlements, en lien notamment avec leurs homologues marocains, qui auront la charge d’accueillir la Conférence suivante (CDP/COP 22).

Pour nourrir ses réflexions et permettre aux citoyens de mieux suivre les travaux du Sénat, une plateforme est mise en place sur Internet : http://blog.senat.fr/cdp21 et un mot clé créé sur Twitter : #SénatClimat. "J’appelle nos concitoyens à nous faire part de leurs analyses et à nous adresser des contributions. Il doivent saisir cette opportunité d’enrichir les travaux parlementaires", a déclaré Gérard Larcher.

Contact(s) presse :