Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Crise de l’élevage : le Président du Sénat saisit le Président Juncker


Mardi 21 juillet 2015

Gérard Larcher et le Sénat qui avaient mesuré l’ampleur des difficultés des éleveurs français continuent leur mobilisation et leur action pour tenter de contribuer à résoudre cette crise.

Suite à la Conférence agricole qu’il a organisée au Sénat jeudi 16 juillet en réunissant les acteurs de la filière agroalimentaire française pour partager un certain nombre de constats et établir des voies de travail à court et moyen terme, Gérard Larcher a saisi le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Avec Jean-Claude Lenoir, Président de la commission des affaires économiques, et Jean Bizet, Président de la commission des affaires européennes, Gérard Larcher rappelle à Jean-Claude Juncker que la dramatique situation des éleveurs français appelle aussi des réflexions et des actions au niveau européen.

Au-delà de la simplification de la politique agricole commune engagée par le Commissaire européen chargé de l’agriculture, Phil Hogan, avec lequel le Président du Sénat s’est entretenu, trois points sont identifiés par les sénateurs :

  • des outils de régulation adaptés à des situations de crise et des mécanismes de solidarité et d’entraide entre les États-membres ;
  • la traçabilité des produits ;
  • une interprétation moins stricte des règles relatives à la concurrence.

Le Président du Sénat qui recevra jeudi les représentants de l’industrie laitière, va inviter des membres de la Commission européenne à venir s’exprimer devant les autorités compétentes du Sénat.

"Au moment où l’Union européenne négocie avec les États-Unis un nouveau traité transatlantique qui pourrait avoir un fort impact sur les éleveurs européens et à l’approche de la révision de la PAC, le Sénat demande Jean-Claude Juncker d’instaurer avec le Sénat de la République française un dialogue politique car ces enjeux dépassent le strict cadre agricole" conclut Gérard Larcher.

 

Contact(s) presse :

    Nathalie BAHIER
    01 42 34 38 82