Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Le Président du Sénat estime indispensable d'aller plus vite pour unifier la coalition internationale contre l'État islamique et rétablir la relation entre la Russie et la France


Mardi 17 novembre 2015

Le Président du Sénat, M. Gérard Larcher, et la Présidente du Conseil de la Fédération de Russie, Mme Valentina Matvienko, ont eu aujourd’hui un entretien téléphonique, qui s’inscrit dans le cadre des relations régulières nouées entre eux à l’occasion du déplacement du Président Larcher à Moscou, du 23 au 26 février 2015, à l’invitation de Mme Matvienko.

L’essentiel de l’entretien a été consacré à la lutte contre l’État islamique. Les deux Présidents d’assemblée ont réaffirmé ensemble la nécessité d’aller plus vite dans la conduite d’efforts conjoints, avec tous leurs partenaires, pour unifier la coalition internationale contre l’État islamique, et accroître leur coopération dans les domaines diplomatique, militaire et du renseignement.

"Trop de temps a été perdu dans la relation entre la France et la Russie", a estimé le Président Larcher à l’issue de l’entretien.

Concernant l’Ukraine, Mme Matvienko et M. Larcher ont constaté à la fois les progrès enregistrés dans la mise en œuvre des Accords de Minsk et les étapes restant à franchir. Le Sénat français a apporté son expertise sur la mise en œuvre du volet politique des Accords de Minsk, en lien avec le Bundesrat allemand, notamment sur les aspects ayant trait à la décentralisation.

Le Président Larcher a réitéré son souhait qu’un allègement progressif des sanctions à l’encontre de la Russie puisse être examiné dans le cadre de l’Union européenne, afin de tenir compte de la dynamique et des circonstances actuelles. Il a dénoncé le caractère contre-productif des sanctions, notamment des sanctions individuelles visant des parlementaires : ces sanctions étaient contraires à la nécessité d’intensifier la relation avec la Russie et le dialogue politique, nécessité qui apparaissait désormais aux yeux de tous.

Contact(s) presse :

    Nathalie BAHIER
    01 42 34 38 82