Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Royaume-Uni et Union européenne : la commission des affaires européennes poursuit le dialogue avec la Chambre des Lords


Mardi 15 mars 2016

M. Jean Bizet (Les Républicains – Manche), président de la commission des affaires européennes du Sénat, a reçu, mercredi 9 mars, une délégation de la Chambre des Lords composée de Lady Susan Miller et de Lady Barbara Janke, toutes deux membres du Parti des Démocrates libéraux. Mme Fabienne Keller (Les Républicains – Bas-Rhin) et M. Jean-Paul Émorine (Les Républicains – Saône-et-Loire) ont participé à l’entretien.

L’entretien a permis un large échange de vues sur le risque de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, l’organisation du referendum prévu le 23 juin prochain, l’état de l’opinion publique, la coopération militaire franco-britannique, la résolution de la situation à Calais et, enfin, les négociations du TTIP.

Les parlementaires britanniques ont rappelé que leur parti soutenait pleinement le maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne. L’arrangement obtenu à Bruxelles, bien que minimal, est une excellente base pour faire campagne dans la mesure où l’hypothèque de l’"Union toujours plus étroite" était levée et où le Royaume-Uni était assuré de conserver le contrôle de sa monnaie. Les parlementaires britanniques ont affirmé que le Premier Ministre menait une bonne campagne en faveur du "oui au maintien". Il a l’oreille de l’opinion ; les parlementaires britanniques se sont réjouies de la coopération militaire franco-britannique et elles ont appelé de leurs vœux une bonne fin des négociations du TTIP.

M. Jean Bizet a réaffirmé la nécessité de conserver le Royaume-Uni dans l’Union et il a souhaité le renforcement de la coopération franco-britannique contre le terrorisme et une étroite collaboration entre les deux pays dans les négociations du TTIP. Il a rappelé que, sur la proposition de Fabienne Keller, le Sénat a adopté, le 28 janvier 2016, une résolution européenne sur les demandes de réforme de l’Union européenne présentées par le Royaume-Uni afin de réaffirmer les grands principes de la construction européenne qu’il convenait de respecter en répondant à ces demandes.

Contact(s) presse :