Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

BREXIT : Jean-Pierre RAFFARIN à l’ambassade britannique à Paris : « Travaillons dès aujourd’hui au « jour d’après » : Amitié et clarté avec le Royaume-Uni, relance de l’Europe en franco-allemand »


Mercredi 29 juin 2016

Le mercredi 29 juin, le Bureau de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat, présidée par Jean-Pierre Raffarin (Les Républicains - Vienne), s’est rendue à l’ambassade britannique à Paris pour une réunion de travail avec l’ambassadeur Sir Julian KING.

 

À l’issue de la réunion, Jean-Pierre Raffarin a déclaré : « La France et le Royaume-Uni sont et resteront de proches partenaires, des alliés et surtout des amis. Ces deux grandes puissances militaires en Europe, membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, continueront de travailler ensemble, en particulier pour lutter ensemble contre le terrorisme au Sahel ou au Levant. »

Dès le 12 juillet, se tiendra au Sénat, à l’initiative de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat, une réunion parlementaire de suivi des accords franco-britanniques sur la défense (traités de Lancaster House) rassemblant sénateurs, députés et parlementaires britanniques de la chambre des Communes et de la chambre des Lords.

Dans cette attente, « Le Conseil européen doit donner de la clarté : l’Europe on est dedans ou on est dehors, sinon, l’Europe sera rongée de l’intérieur. Relançons « l’Europe des projets » en franco-allemand » a déclaré Jean-Pierre Raffarin. « La relation franco-allemande est historique, elle a une dimension qui doit dépasser les dirigeants du moment », a-t-il estimé.

    Contact(s) presse :