Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

L’Institut national du cancer au service de la soutenabilité financière de notre système de santé


Mardi 19 juillet 2016

Le rapporteur spécial Francis DELATTRE salue l’action de l’Institut national du cancer et la richesse de son approche intégrée, appelant à en tirer les enseignements pour assurer la soutenabilité de notre système de santé.

Francis DELATTRE (Les Républicains - Val d’Oise), rapporteur spécial de la mission "Santé", a présenté à la commission des finances, réunie le 13 juillet 2016, les conclusions de son rapport sur l’Institut national du cancer.

Opérateur investi d’une compétence globale sur les politiques de lutte contre le cancer, l’Institut national du cancer intervient dans les domaines de la recherche, de l’organisation des soins, de la prévention et du soutien aux malades pour une maladie qui concernera un Français sur vingt au cours de sa vie. Sa capacité à incarner "la maison commune du cancer" et à faciliter la coopération des acteurs a permis à la France de se placer en pointe dans l’innovation et dans sa mise à disposition thérapeutique.

Alors que le cancer, dont la prise en charge représente 10 % du budget de l’assurance maladie, constitue un exemple emblématique des défis financiers posés à notre système de santé, Francis DELATTRE a constaté les apports de l’approche globale portée par l’Institut national du cancer, contribuant à décloisonner l’appréhension des politiques de santé. Une action de prévention et de recherche en amont permet de réduire les contraintes financières de prise en charge en aval. Cette approche participe de la soutenabilité de notre système de santé.

Vous pouvez retrouver l’analyse de Francis DELATTRE dans son rapport sur l’Institut national du cancer
http://www.senat.fr/notice-rapport/2015/r15-799-notice.html

Contact(s) presse :