Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

La commission de la culture donne un avis favorable sous réserves à l’adoption du contrat d’objectifs et de moyens de l’Institut français


Mercredi 15 février 2017

La commission de la culture, de l’éducation et de la communication, présidée par Catherine Morin‑Desailly (UDI-UC ‑ Seine-Maritime), a examiné le rapport de Louis Duvernois (Les Républicains ‑ Français établis hors de France) sur le projet de contrat d’objectifs et de moyens (COM) de l’Institut français pour la période 2017-2019 .

Louis Duvernois, rapporteur, a d’abord salué la pertinence et l’ambition des objectifs assignés à l’Institut français et l’engagement de ses personnels à faire rayonner la France et la culture à l’étranger.

Il a cependant déploré la quasi-absence de volet relatif aux moyens dans le projet de COM. Il a très vivement regretté le manque de moyens alloués à l’Institut français depuis le début du quinquennat et rappelé que les crédits d’intervention de l’Institut avaient été réduits de 37 % depuis 2011.

Après un large débat au cours duquel tous les groupes ont salué l’action de l’Institut français, de son directeur et de ses personnels mais aussi déploré l’absence de moyens budgétaires, la commission de la culture, de l’éducation et de la communication a finalement choisi d’émettre un avis favorable à l’adoption du COM, assorti de très grandes réserves relatives au manque de moyens alloués à l’Institut français.

Catherine Morin-Desailly, présidente, a souhaité qu’un débat spécifiquement consacré à l’Institut français soit organisé au Sénat à la reprise des travaux en séance plénière avant les débats budgétaires de l’automne prochain.

Contact(s) presse :