Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

La délégation aux droits des femmes du Sénat partage l’émotion et l’indignation suscitées par la nouvelle campagne de publicité de la maison de couture Yves Saint Laurent


Mardi 7 mars 2017

La délégation aux droits des femmes, présidée par Mme Chantal Jouanno (UDI-UC - Paris), partage l’indignation suscitée par la nouvelle campagne publicitaire de la maison de couture Yves Saint Laurent, dont plusieurs affiches véhiculent de la femme une image dégradante portant atteinte à sa dignité.

La diffusion de ces photographies provocatrices est de surcroît particulièrement peu opportune, à quelques jours du 8 mars, Journée internationale des droits des femmes.

Une cinquantaine de plaintes ont été déposées à ce jour auprès du Jury de la déontologie publicitaire contre une campagne jugée "dégradante", "humiliante", "consternante" et "inacceptable". La délégation se joint à cette émotion et à ces critiques.

Très attentive aux conséquences de ce type de campagne susceptible de valider des attitudes potentiellement violentes, elle a fait part à l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP) de son souhait que soient retirées les affiches litigieuses et a invité l’ARPP à envisager des solutions pour éviter à l’avenir la diffusion de publicités porteuses de stéréotypes sexuels les plus rétrogrades.

Contact(s) presse :