Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Le Sénat français commémore l'entrée en guerre des États-Unis le 6 avril 1917


Mercredi 5 avril 2017

En vue de la commémoration, le 6 avril prochain, du centenaire de l'entrée des États-Unis dans la Première guerre mondiale, Jean-Pierre Raffarin, président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat, et 59 de ses collègues, membres de la Commission ou du groupe interparlementaire France-États-Unis que préside Madame Caroline Cayeux, ont déposé une proposition de résolution exprimant la gratitude et la reconnaissance du Sénat français aux militaires et volontaires américains engagés aux côtés de la France et de ses alliés au cours de la Première Guerre mondiale, dans le cadre de l'article 34-1 de la Constitution. Une initiative analogue est en cours au Sénat des États-Unis.

Comme l’a affirmé Jean-Pierre Raffarin, premier signataire du côté français : "La France fut historiquement la première alliée des États-Unis. Cette amitié ne s’est jamais démentie depuis plus de deux siècles. Cette résolution réaffirme une nouvelle fois cette fraternité séculaire et constitue un message fort adressé à la nouvelle administration américaine : les liens qui unissent la France, l’Europe et les États-Unis ont la force de l’Histoire et des sacrifices mutuellement consentis. Cette solidité ne doit pas être altérée. Nous espérons qu’en cette nouvelle année de commémoration du Premier conflit mondial, cet appel à la solidarité transatlantique sera entendu."

L’hommage rendu à l’aide américaine s’accompagne d’un remerciement à l’ensemble des forces alliées qui ont concouru à mettre un terme au conflit en 1918. Élaboré grâce à l’appui scientifique de la Mission du centenaire, le texte de la résolution évoque les grands moments de l’intervention américaine, des débarquements du corps expéditionnaire du Général Pershing le 13 juin 1917 à Boulogne-sur-Mer, puis de la First Division à Saint-Nazaire et enfin à Brest, au premier engagement des troupes américaines à Bathelémont-lès-Bauzemont (région de Lunéville). Environ deux millions de soldats américains ont combattu en France durant la Première guerre mondiale et 116 510 sont morts pendant le conflit. 53 402 d’entre eux ont été tués au combat, pour une large majorité sur le territoire français, notamment dans les combats de 1918, dans les batailles de Bois-Belleau (Aisne), Saint-Mihiel (Meuse) et en Meuse-Argonne.

Une cérémonie commémorative internationale aura lieu à Kansas City le 6 avril prochain.

Pour consulter le texte de la résolution : http://www.senat.fr/leg/ppr16-465.pdf

    Contact(s) presse :