Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Groupe d’amitié France-Pays de la Corne de l’Afrique : le Soudan, acteur majeur de la stabilité régionale


Mercredi 12 avril 2017

Conduite par son Président M. Louis Duvernois, une délégation du groupe interparlementaire d’amitié France-Pays de la Corne de l’Afrique, composée de MM. Eric Doligé, Président délégué pour le Soudan, et Jeanny Lorgeoux, Président délégué pour le Soudan du Sud, s’est rendue du 30 mars au 4 avril 2017 au Soudan, à l’invitation du Conseil des États, la Chambre haute du parlement.

Le déplacement visait à resserrer les liens de coopération avec cet acteur géostratégique majeur pour la stabilité de la Corne de l’Afrique, de la lutte contre le terrorisme et l’immigration clandestine.

La délégation a pu très largement rencontrer les responsables politiques de l’exécutif et du législatif. Elle s’est également rendue au Darfour. De ces entretiens approfondis elle tire les principaux enseignements suivants :

- en matière politique, la France et l’Europe doivent développer leurs relations sous toutes les formes pour aider un pays qui est, avec l’Éthiopie, un pôle de stabilité irremplaçable dans la Corne de l’Afrique et l’aider à relever les défis qui sont les siens en matière de sécurité des frontières, de lutte contre le terrorisme, de contrôle de l’immigration, de résolution des conflits intérieurs et de coopération régionale. La délégation sénatoriale a noté les fortes attentes de ce pays et les demandes de coopération dans ces domaines essentiels pour sa sécurité ;

- en matière économique, la France doit profiter des opportunités qu’offre la levée des sanctions américaines (annoncées par l’administration Obama mais qui doivent être confirmées en juillet) pour développer ses investissements et s’appuyant sur ses pôles d’excellence : agroalimentaire, élevage, mines, énergie, tourisme ;

- en matière culturelle, la France peut s’appuyer sur l’antériorité et la solidité de ses relations avec un pays au très riche patrimoine. Le développement des relations universitaires et l’appui à la diffusion des médias constituent des axes de travail à promouvoir ainsi que la francophonie. En particulier, les autorités soudanaises se sont engagées à lever tous les obstacles juridiques à la diffusion de la radio Monte Carlo Doualiya au Soudan. La délégation souhaite qu’une mission technique de France Médias Monde puisse se rendre rapidement sur place afin d’établir les conditions d’un retour dans le paysage radiophonique local de ce media, avec le souci d’inclure la formation de professionnels soudanais dans le domaine audiovisuel ;

- en matière parlementaire, la délégation du Sénat souhaite répondre de manière positive aux demandes de coopération concernant le travail parlementaire qui émanent tant de l’exécutif que du législatif.

Enfin, la délégation s’est rendue au Darfour où elle a pu constater l’amélioration de la situation militaire mais la persistance d’une insécurité préjudiciable à la résolution de la question des déplacés. Elle souligne la nécessité d’une évolution du mandat confié à la Mission conjointe des Nations unies et de l'Union africaine (MINUAD).

*

La délégation a ainsi pu prendre la mesure de l’ampleur de la tâche qui reste à accomplir mais elle est convaincue que la période actuelle est déterminante pour le resserrement des relations bilatérales franco-soudanaises.

Allocution devant l'Assemblée nationale

Entretien avec le Président du Conseil des États

Rencontre avec le commandant militaire de la MINUAD

Audience avec le Ministre des Affaires étrangères

Échanges avec les responsables locaux du camp d’Abu Shouk (Darfour)

Réunion de travail au Ministère de l’Intérieur

 

Composition du groupe d’amitié France-pays de la Corne de l’Afrique :
http://www.senat.fr/groupe-interparlementaire-amitie/ami_588.html

    Contact(s) presse :