Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Selon Alain Houpert et Yannick Botrel, les états généraux de l’alimentation convoqués par le Gouvernement doivent ouvrir tous les dossiers de la sécurité sanitaire des aliments


Mercredi 19 juillet 2017

À la veille des états généraux de l’alimentation organisés par le Gouvernement conformément aux engagements du Président de la République, Yannick Botrel et Alain Houpert, auteurs d’un récent rapport sur la sécurité sanitaire de l’alimentation intitulé "Pour une politique de sécurité sanitaire des aliments zéro défaut" , appellent à resserrer le filet de sécurité sanitaire indispensable à une maîtrise des risques dont l’actualité témoigne de la très forte prévalence.

Ayant formulé 61 recommandations destinées à consolider et à moderniser notre appareil de contrôle des risques sanitaires de l’alimentation, ils attendent que les états généraux de l’alimentation soient l’occasion d’améliorer la lisibilité et l’efficience de l’action publique au service de la sécurité des Français dans l’un de leurs actes les plus quotidiens et avec la préoccupation de réunir la confiance de tous les acteurs.

Il est, à cet égard, particulièrement essentiel :

- de restaurer les conditions d’une vigilance sans faille s’exerçant sur l’ensemble des maillons de la chaîne de production et de distribution des aliments, qu’ils soient d’origine française ou étrangère,

- d’élargir le spectre des risques pris en compte par la surveillance sanitaire,

- d’assurer une réactivité totale des acteurs engagés dans la qualité sanitaire des aliments,

- de compléter les procédés de surveillance par des actions préventives parmi lesquelles la modernisation des systèmes de production mais aussi l’action de la France au service d’une sécurité sanitaire des aliments répondant à un très haut niveau d’exigence, en Europe et dans le concert mondial, doivent figurer au rang de nos priorités.

MM. Alain Houpert (Les Républicains - Côte-d’Or) et Yannick Botrel (Socialiste et républicain - Côtes-d’Armor), rapporteurs spéciaux de la mission "Agriculture, alimentation forêt et affaires rurales", ont présenté à la commission des finances, réunie le 23 février 2017, les conclusions de leur rapport de contrôle sur la politique de sécurité sanitaire des aliments.

Consulter le rapport

Contact(s) presse :