Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Crise de Presstalis : la commission de la culture appelle à des décisions rapides et à une réflexion sur l’évolution du secteur de la presse face aux enjeux du numérique


Mercredi 14 février 2018

Après avoir été alertée, le mercredi 1er février 2018, par la Présidente de Presstalis des risques de cessation d’activité de l’entreprise, la commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat a entendu en urgence les instances en charge de la régulation du secteur et a appelé à prendre dans les prochains jours des décisions capitales.

M. Jean-Pierre Roger, Président du Conseil supérieur des messageries de presse (CSMP), et Mme Elisabeth Flüry-Hérard, Présidente de l’Autorité de régulation de la distribution de la presse (ARDP), chacun dans leur domaine de compétences, ont largement confirmé l’ampleur de la crise. Ils ont expliqué que, pour l’heure, aucune option n’était écartée, tant les enjeux sociaux, financiers et économiques étaient complexes.

Mme Catherine Morin-Desailly (UC - Seine-Maritime), Présidente de la commission, a noté : Au-delà de l’urgence de la situation de Presstalis, il est important de réfléchir à des perspectives structurantes pour l’ensemble du secteur de la presse, confronté à la révolution numérique, comme l’a été la musique il y a plus d’une décennie, de sorte qu’elle puisse continuer à remplir pleinement son rôle dans notre démocratie.

M. Michel Laugier (UC ‑ Yvelines), rapporteur pour la commission, a souligné que la réforme annoncée de la loi "Bichet" du 2 avril 1947 ne doit pas être qu’une simple réaction à la crise de Presstalis ; elle doit être l’occasion de s’interroger sur la régulation du secteur.

Contact(s) presse :