Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Réformes des médias en cours : des décisions à prendre rapidement pour conforter la création en France


Vendredi 18 mai 2018

Conduite par sa Présidente, Catherine Morin-Desailly (UC – Seine-Maritime), une délégation de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication, composée de Françoise Laborde (RDSE – Haute-Garonne) et de Jean-Pierre Leleux (Les Républicains – Alpes-Maritimes), s’est rendue au festival de Cannes pour y rencontrer les acteurs de la filière cinématographique et audiovisuelle.

Dans la lignée des travaux engagés ces derniers mois par la commission et des échanges et auditions menés à l’occasion du festival avec un grand nombre et une grande diversité d’acteurs, la délégation tient à réaffirmer son attachement à un système global, cohérent et vertueux, qui permet de financer la création, de faire émerger les talents et d’encourager la diversité, condition indispensable de réussite d’un secteur économique en expansion, facteur de richesse et de rayonnement pour notre pays. Le constat est notamment que le crédit d’impôt "relocalisation", soutenu par la commission, a eu un impact positif sur le nombre de tournages et les créations d’emplois.

Les sénateurs ont pu, à nouveau, mesurer que la réussite du cinéma français dans toutes ses dimensions, y compris celui de l’équipement cinématographique, résulte d’une dynamique reposant sur un écosystème vertueux à faire évoluer, mais toujours à défendre.

Ils se réjouissent tout particulièrement de l’engagement, fortement réaffirmé par la ministre, de trouver une issue favorable à la création, à l’occasion de la négociation de la directive "Service des médias audiovisuels" (SMA), afin de renforcer les obligations des plateformes sur Internet.

Ils s’inquiètent cependant des retards pris dans les réformes annoncées par le Gouvernement, alors même que les défis posés tant par la transition numérique que par l’émergence de nouveaux acteurs mondiaux ne datent pas d’aujourd’hui.

Catherine Morin-Desailly a regretté, d’une part, qu’en dépit de l’impulsion donnée par la commission à l’occasion de son rapport du 26 juillet 2017 "Entre stratégies industrielles, soutien à la création et attentes des publics : les enjeux d’une nouvelle chronologie des médias", la nouvelle chronologie des médias tarde à émerger et, d’autre part, que la réforme annoncée il y a maintenant près d’un an de l’audiovisuel public se décale de jour en jour, pour n’être à présent évoquée, pour l’essentiel, qu’à travers des perspectives de réductions budgétaires.

Catherine Morin-Desailly a déclaré : "la commission de la culture, en ordre de marche depuis longtemps sur ces sujets, poursuit ses travaux. Elle entend se mettre au côté des créateurs pour accompagner les évolutions d’un système reconnu dans le monde entier".

    Contact(s) presse :