Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

M. Charles REVET salue l’adoption de la proposition de loi visant à attribuer la carte du combattant aux soldats engagés en Algérie après les accords d'Évian, du 2 juillet 1962 jusqu'au 1er juillet 1964


Mardi 29 mai 2018

La commission des affaires sociales a adopté, à l’unanimité, le 29 mai 2018, la proposition de loi visant à attribuer la carte du combattant aux soldats engagés en Algérie après les accords d’Évian, du 2 juillet 1962 jusqu'au 1er juillet 1964.

M. Charles Revet (Les Républicains – Seine-Maritime), président du groupe d’étude des Sénateurs anciens combattants et de la mémoire combattante et cosignataire de la proposition de loi, salue cette adoption qui doit permettre d’étendre la reconnaissance nationale à des anciens combattants qui en sont aujourd’hui injustement privés.

M. Charles Revet prend, par ailleurs, acte de l’engagement pris par le Gouvernement de mettre en œuvre cette mesure demandée depuis longtemps par le monde combattant dans le cadre du projet de loi de finances pour 2019.

Le groupe d’étude des sénateurs anciens combattants et de la mémoire combattante compte 42 membres, dont la liste est accessible à l’adresse suivante : https://www.senat.fr/groupe-etude/etu_928.html.

 

Consulter le billet de l’espace presse.

Contact(s) presse :