Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Crise au Nicaragua : le groupe d’amitié France – Mexique et pays d’Amérique centrale réitère son appel au dialogue


Jeudi 7 juin 2018

Depuis la mi-avril, le Nicaragua est secoué par une vague de contestation populaire sans précédent qui a provoqué le décès de plus de 120 personnes et en a blessé 1 300 autres, selon le rapport établi par la Cour interaméricaine des droits de l’Homme et le dernier bilan des organisations non gouvernementales.

Les manifestants dénoncent une confiscation du pouvoir par le Gouvernement du Président Daniel Ortega, ex-leader de la révolution sandiniste.

Au nom du groupe interparlementaire d’amitié France - Mexique et pays d’Amérique centrale dont une délégation s’est rendue au Nicaragua lorsqu’ont débuté les manifestations, MM. les Sénateurs Daniel Laurent (Les Républicains - Charente-Maritime), Président du groupe, et Claude Raynal (Socialiste et Républicain - Haute-Garonne), Président délégué pour l’Amérique centrale, expriment leur vive préoccupation et font part de leur émotion aux familles et proches des victimes en les assurant de leur soutien dans cette épreuve.

Condamnant toute forme de violence, le groupe d’amitié appelle une nouvelle fois le Gouvernement du Nicaragua, comme il l’a fait à l’occasion des entretiens réalisés sur place, à poursuivre un dialogue transparent, ouvert et inclusif avec l’ensemble des parties prenantes pour trouver une issue pacifique à cette crise.

Pour consulter la liste des membres du groupe d’amitié France - Mexique et pays d’Amérique centrale :
http://www.senat.fr/groupe-interparlementaire-amitie/ami_643.html

 

Contact(s) presse :