Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Le groupe d’amitié France-Pays du Golfe du Sénat demande que la lumière soit faite rapidement sur la disparition du journaliste Jamal Khashoggi


Mercredi 17 octobre 2018

Le groupe interparlementaire d’amitié France-Pays du Golfe, présidé par M. Jean-Marie Bockel (Haut-Rhin – UC), a pris connaissance avec une vive préoccupation des dernières informations relatives à la disparition, le 2 octobre à Istanbul, du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.
« Nous attendons que les autorités saoudiennes puissent rapidement apporter les éléments d’information permettant de savoir ce qu’il est advenu de M. Khashoggi, lors de son rendez-vous au Consulat saoudien d’Istanbul. », ont déclaré le président du groupe, M. Jean-Marie Bockel, et le président délégué pour l’Arabie saoudite, M. Jean-Noël Guérini (Bouches-du-Rhône – RDSE).
Comme l’ont demandé la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne dimanche, cette disparition doit faire l’objet d’une « enquête crédible pour [en] identifier les responsables […] et leur demander des comptes ».

 

Voir la composition du groupe d’amitié :

http://www.senat.fr/groupe-interparlementaire-amitie/ami_661.html


Contact(s) presse :

    Marc SCHOR, secrétaire exécutif du groupe d’amitié
    01 42 34 46 53 m.schor@senat.fr