Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Le groupe d’études sur le numérique souhaite soutenir l’inclusion numérique des territoires


Vendredi 16 novembre 2018

Le groupe d’études sur le numérique du Sénat, présidé par Patrick Chaize (Les Républicains - Ain) a entendu Catherine Morin-Desailly (Union Centriste - Seine-Maritime) sur les conclusions de son rapport d’information n° 607 (2017-2018) sur la formation à l’heure du numérique fait au nom de la commission de la culture et publié en juin 2018.

À l’issue de cette présentation, les membres du groupe d’études ont convenu de la nécessité de sensibiliser tous les responsables politiques aux enjeux du numérique et d’accélérer la montée en compétence numérique de tous.

Catherine Morin-Desailly a rappelé que le Sénat examinera au printemps prochain le projet de loi sur l’École de la confiance et qu’à cette occasion, elle veillera "à ce que les préconisations qu’elle a formulées sur la formation initiale et continue des professeurs et la prise en compte de l’acquisition de la culture et des outils numériques parmi les apprentissages fondamentaux soient incluses dans le projet de loi". Le groupe numérique a souhaité s’associer à cette démarche.

Parmi les questions majeures liées au numérique, Patrick Chaize a confirmé que "l’inclusion numérique dans les territoires constitue un défi majeur que le groupe d’études doit soutenir activement."

Catherine Morin-Desailly a défendu une collaboration plus étroite entre le Sénat et les collectivités territoriales sur ce sujet.

Patrick Chaize a alors proposé "de profiter de la proximité des sénateurs avec la réalité du terrain pour faire remonter les bonnes pratiques et les initiatives existantes en matière d’inclusion numérique" et les utiliser comme bases de discussion à l’occasion d’une prochaine table ronde.

Contact(s) presse :