Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Célébration du 130è anniversaire de l'Union parlementaire


Vendredi 21 juin 2019

Les membres du groupe français de l'UIP,
dont Hubert JULIEN-LAFERRIERE, (La République en Marche – Rhône), est le Président exécutif
et Robert del PICCHIA (Les Républicains – Français établis hors de France) est le Vice-président,

et les membres du groupe britannique du l'UIP,
dont John WHITTINGDALE est le président,

évoqueront devant la presse
et en présence de Martin CHUNGONG, secrétaire général de l'UIP,

la célébration du 130è anniversaire de l'Union Interparlementaire

le jeudi 27 juin 2019 à 11h15
Salle René Monory (Rez-de-chaussée – aile est)
Palais du Luxembourg
15 ter, rue de Vaugirard 75006 Paris


L’union interparlementaire (UIP) est la plus ancienne et de la plus universelle des Assemblées parlementaires internationales : elle a été fondée en 1889 et regroupe aujourd’hui les parlements de 178 pays.

Réunis à Paris, où elle a été fondée il y a 130 ans par deux parlementaires, le Français Frédéric PASSY et le Britannique William Randal CREMER, les groupes français et britanniques ont souhaité réaffirmer dans une déclaration leur attachement aux valeurs qui ont présidé à la fondation de l’UIP.

Ces valeurs de démocratie, de respect de la liberté des peuples et d’arbitrage international, très novatrices à la fin du XIXe siècle, ont progressé dans les esprits avant de s’imposer au lendemain du second conflit mondial et dans le prolongement du mouvement de décolonisation. La défense de ces valeurs est plus que jamais nécessaire à l’heure où certaines grandes puissances sont tentées de leur préférer une forme d’autoritarisme dans leurs affaires intérieures et d’unilatéralisme dans la conduite de leurs relations diplomatiques.

Confrontés à la volonté de certains pays de restreindre le champ du débat au nom de considérations morales ou religieuses, ils souhaitent rappeler que le dialogue entre parlementaires ne saurait être entravé et limité, et estiment que tout sujet de société, dès lors qu’il a trait à des droits humains fondamentaux, doit pouvoir être librement débattu.

Aux combats pour la démocratie et la paix doivent s’ajouter aujourd’hui la lutte contre le dérèglement climatique et la promotion du développement durable qui constituent dorénavant le troisième axe de l’action de l’UIP en faveur du bien être des peuples et de l’avenir de l’humanité.


INSCRIPTION CONSEILLÉE
Se présenter muni(e), d’une carte de presse et d’une pièce d’identité.

 

Contact(s) presse :