Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

La commission d’enquête sur la gestion des conséquences de l’incendie de l’usine Lubrizol regrette la position de l’association Robin des Bois


Mardi 26 novembre 2019

Poursuivant son travail, la commission d’enquête sur la gestion des conséquences de l’incendie de l’usine Lubrizol a entendu, le mardi 26 novembre 2019, les associations de protection de l’environnement : France Nature Environnement, Respire, Greenpeace et Générations Futures, qui ont notamment souligné le déficit culturel dans la gestion des risques industriels en France, ont déploré l’affaiblissement du droit de l’environnement, qui s’ajoute à la diminution des moyens d’inspection et ont proposé la création d’une plateforme regroupant l’ensemble des résultats produits par des expertises indépendantes.

La commission regrette en revanche que le représentant de l’association Robin des Bois ait refusé de prêter serment conformément aux dispositions de l’article 6 de l’ordonnance no 58-1100 du 17 novembre 1958 relative au fonctionnement des assemblées parlementaires et qu’elle n’ait de ce fait, pas pu entendre son témoignage.

 

M. Hervé Maurey (Union Centriste - Eure) est président de la commission d’enquête.
Mme Christine Bonfanti-Dossat (Les Républicains - Lot-et-Garonne) est rapporteur de la commission d’enquête.

Mme Nicole Bonnefoy (Groupe socialiste et républicain - Charente) est rapporteure de la commission d’enquête.

Contact(s) presse :