Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Bureau du Sénat du 5 mars 2020


Jeudi 5 mars 2020

Au cours de sa réunion du 5 mars 2020, le Bureau du Sénat a examiné plusieurs points :

1/ La politique de la communication du Sénat

Mme Hélène Conway-Mouret, présidente de la délégation du Bureau chargée de la communication événementielle et du Musée du Luxembourg, a présenté un bilan des actions de communication événementielle destinées à mieux faire connaître le Sénat.

Dans un souci d’ouverture, d’accessibilité et de proximité, plusieurs actions de communication "grand public" ont été mises en place : les Journées Européennes du Patrimoine, la "Nuit du Droit", de "nouvelles rencontres citoyennes" avec les jeunes autour de projections-débats de films portant sur le fonctionnement de l’État ou encore l’amélioration de la visibilité des expositions dans le Jardin du Luxembourg.

Mme Catherine Troendlé, présidente de la délégation du Bureau chargée de la communication et de Public Sénat, a présenté une communication sur la modernisation des rapports législatifs et d’information du Sénat. Pour augmenter leur impact, il est proposé de les rendre plus brefs et accessibles, de mettre en ligne sur le site Internet du Sénat des dossiers dématérialisés plus étoffés et mieux illustrés d’éléments visuels ou encore de traduire certains en anglais… À l’avenir, le processus de production des publications sera inversé avec une priorité donnée au Net.

Ces orientations ont été largement approuvées, les débats ayant souligné que cette modernisation des présentations devait se réaliser en préservant la qualité du travail de fond du Sénat qui est une des marques de sa valeur ajoutée institutionnelle et politique.

M. Thani Mohamed Soilihi, président de la délégation du Bureau en charge de la présence territoriale du Sénat, a présenté un bilan de la mise en place de la plateforme de consultation des élus locaux sur internet. 20 920 élus locaux y sont inscrits à ce stade et neuf consultations ont été en mises en ligne totalisant 16 110 contributions. La plateforme sera prochainement enrichie de nouvelles fonctionnalités plus interactives.

M. Vincent Capo-Canellas, Questeur, a présenté la nouvelle identité visuelle du Jardin du Luxembourg. Le logo retenu se présente comme un nouvel outil de communication institutionnelle du Sénat. Il constitue en outre l’un des aspects de la création d’une marque "Jardin du Luxembourg" approuvée par le Bureau du Sénat.

2/ Le dialogue social avec les collaborateurs de Sénateurs

M. Jean-Marc Gabouty, président de la délégation du Bureau chargée des ressources humaines et de l’AGAS, a présenté les deux premiers accords collectifs adoptés par l’instance de dialogue social entre les Sénateurs et leurs collaborateurs. Ils portent, d’une part, sur l’attribution de titres restaurant aux collaborateurs de circonscription et, d’autre part, sur l’épargne salariale.

3/ La chaîne parlementaire Public Sénat

Le Bureau du Sénat a nommé en tant que personnalité qualifiée au Conseil d’Administration de Public Sénat, Mme Clotilde Massari, directrice générale de TV Tours et directrice des grands événements du Groupe Nouvelle République Centre Ouest.

4/ La nomination du Secrétaire général du Sénat et du Directeur général des missions institutionnelles

M. Eric Tavernier, actuel Directeur général des missions institutionnelles, est nommé Secrétaire général du Sénat à compter du 31 mars prochain, en remplacement de M. Jean‑Louis Schroedt-Girard qui a fait valoir ses droits à la retraite.

À compter de la même date, M. Bertrand Follin, actuel directeur de la séance, est nommé Directeur général des missions institutionnelles, en remplacement de M. Tavernier. M. Follin assurera l’intérim de la direction de la séance jusqu’à la nomination d’un successeur lors d’un prochain Bureau.

En outre, le Secrétaire général du Sénat s’est vu confier, es fonction, la mission de Haut Fonctionnaire de défense et de sûreté, notamment pour assurer de manière pérenne la sensibilisation aux risques auxquels les Sénateurs sont exposés en terme de sûreté, en particulier sur les réseaux numériques et lors de déplacements à l’étranger.

5/ Dispositions prises au Sénat contre la propagation du coronavirus

Le Questeur délégué a rappelé qu’il était nécessaire de trouver un équilibre entre les mesures de précaution sanitaire et les impératifs de la continuité institutionnelle en évitant de céder à tout réflexe de panique.

Des protocoles ont été établis pour les sénateurs, collaborateurs et personnels qui soit reviennent de zones à risques, soit montrent des signes d’infection respiratoire.

Une campagne d’information sur les gestes barrière et des flacons de solution hydro alcoolique ont été installés dans le Palais du Luxembourg.

Les visites, colloques et réceptions sont maintenus, tout comme l’activité diplomatique, mais dans un contexte de vigilance renforcée.

Contact(s) presse :

    Nathalie BAHIER
    01 42 34 38 82