Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Bureau du Sénat du 1er juillet 2020


Mercredi 1er juillet 2020

Au cours de sa réunion du 1er juillet 2020, le Bureau du Sénat a examiné plusieurs points :


1/ Le budget du Sénat pour 2021

Conformément aux orientations arrêtées le 27 mai dernier, le Bureau du Sénat a approuvé le projet de budget pour 2021.

Le budget du Sénat est marqué par trois caractéristiques principales : la reconduction, en euros constants, de la dotation versée par l’Etat, la poursuite du programme d’investissement entamé en 2017, des dépenses de fonctionnement calculées au plus juste.

La dotation de l’Etat serait reconduite à 323,6 millions d’euros (même montant que depuis 2012).

En 2021, le Sénat investirait 21,3 millions d’euros.

Le budget de fonctionnement devrait baisser de 0,89 % par rapport à 2020 (317,8 millions d’euros).

Par ailleurs, le budget du Jardin du Luxembourg s’élèverait à 12,9 millions d’euros (‑ 1,86 %).

La dotation de Public Sénat s’élèverait à 17,65 millions d’euros, inchangée par rapport à 2020.

Les conclusions de la prochaine perspective triennale (2021-2023) conduisent le Sénat à réfléchir à la manière de conserver les moyens de son autonomie financière.


2/ Le Musée du Luxembourg

Mme Hélène Conway-Mouret, Vice-Présidente du Sénat chargée de la politique événementielle et du Musée du Luxembourg, a présenté la convention (2020-2026) conclue entre le Sénat et la Réunion des musées nationaux et du Grand Palais des Champs Elysées (RMN-GP) : politique tarifaire, choix des expositions…

La RMN-GP a décidé de mettre en avant trois thèmes prioritaires : la modernité au XXème siècle, la photographie et les artistes femmes.

La prochaine exposition, "Man Ray et la mode", initialement prévue le 9 avril, sera ouverte au public le 23 septembre.

M. Vincent Capo-Canellas, Questeur, a précisé que la RMN-GP s’est engagée à moderniser des équipements et la programmation mais aussi à améliorer ses capacités d’accueil.


3/ Le dispositif de prévention et de lutte contre le harcèlement au travail

En décembre 2019, les Questeurs du Sénat confiaient à un cabinet spécialisé la mission d’évaluer la pertinence du dispositif de prévention et de lutte contre le harcèlement au travail.

Au vu de ses conclusions et après consultation de l’instance de dialogue social des collaborateurs, le Bureau a convenu de le faire évoluer. Un projet d’arrêté sera examiné lors du Bureau de septembre.

 

Mme Marion Jolivet a été nommée directeur au poste de la Séance en remplacement de M. Bertrand Follin nommé Directeur général des Missions Institutionnelles. Elle prendra ses fonctions le 1er septembre.

 

Contact(s) presse :

    Nathlie BAHIER
    01 42 34 38 82