Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Situation du commerce de proximité durant le confinement : Le Sénat veut entendre le Gouvernement et trouver des solutions

Audition exceptionnelle d’Alain Griset - Ministre délégué chargé des PME


Dimanche 1er novembre 2020

Partout en France, le reconfinement suscite un vif émoi de la part des commerçants vendant des biens et services dits "non essentiels", contraints administrativement de fermer. D’une part, la possibilité de trouver dans les grandes surfaces ces mêmes produits soulève interrogations et inquiétudes au regard de la situation de distorsion de concurrence. D’autre part et principalement, les enjeux commerciaux liés aux achats de fin d’année semblent être le dernier espoir pour compenser les effets délétères du premier confinement. En priver les commerçants semble les plonger dans des difficultés structurelles à court terme.

Sophie Primas, présidente de la commission des affaires économiques du Sénat, indique ainsi : "depuis vendredi, l’incompréhension règne, ce qui ne facilite pas le respect plein et entier des règles sanitaires. Il est urgent que le Gouvernement apporte une réponse à ces inquiétudes. Une réponse satisfaisante, juste et circonstanciée à la diversité des situations. Enfin, le Gouvernement doit détailler sa politique de soutien aux commerces de proximité".

Dans cet objectif, la commission des affaires économiques du Sénat entendra lundi 2 novembre à 16h30 Alain Griset, ministre délégué chargé des PME, sur la réponse que souhaite apporter le Gouvernement à ces contestations. L’audition portera également sur les nouvelles mesures de soutien économique aux commerçants et artisans, dont la survie économique est menacée par la crise actuelle.

 

La commission des affaires économiques est présidée par Sophie Primas (Les Républicains - Yvelines).

 

L'activité du Sénat se déroule dans le strict respect des conditions sanitaires dictées par la nécessité d'enrayer la pandémie de COVID-19.

Contact(s) presse :