Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Les sénateurs inquiets de l’explosion de la menace "cyber"

L’audition de Guillaume POUPARD, directeur général de l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information, par la commission des affaires étrangères et de la défense, a mis en évidence une multiplication par 3 ou 4 de la criminalité sur Internet


Jeudi 5 novembre 2020

Analysant les dernières tendances de la cybermenace, Guillaume POUPARD, directeur général de l’ANSSI s’est inquiété de l’explosion de la grande criminalité dans le champ cyber, soulignant que le nombre d’attaques aux rançongiciels avait été multiplié par 3 ou 4 en un an (128 au 30 septembre 2020 contre 54 pour l’ensemble de l’année 2019). Ces actes malveillants augmentent à mesure que se développent les usages du numérique et cela n’est pas prêt de ralentir, a-t-il mis en garde, pointant par exemple les risques liés à la généralisation du télétravail.

Les sénateurs se sont inquiétés de l’émergence possible de nouvelles formes de menaces : cyber terrorisme, cyber guerre. L’ANSSI a également appelé les collectivités territoriales, aujourd’hui insuffisamment protégées, à élever leur niveau de sécurité, ainsi que le secteur hospitalier.

Sur le déploiement des réseaux mobiles 5G, le directeur de l’ANSSI a indiqué que les décisions d’autorisation d’équipements prises sur le fondement de la loi d’août 2019 visaient à garantir la sécurité des réseaux 5G et à prévenir le risque de déni de service. Il ne s’agit pas de bannir systématiquement certains équipementiers, mais de faire preuve de discernement, en se gardant de toute forme de naïveté.

Réagissant à ce sujet, Christian CAMBON, Président de la commission des affaires étrangères et de la défense (Les Républicains, Val-de-Marne), estime que ces évolutions préoccupantes appellent une prise de conscience de l’ensemble des acteurs, tant publics que privés, et la diffusion d’une "culture de cybersécurité" à grande échelle.

Les rapporteurs pour avis Olivier CADIC  et Mickaël VALLET présenteront leur rapport sur les crédits du SGDSN et de l'ANSSI devant la commission des affaires étrangères et de la défense le 18 novembre prochain.

 

Christian CAMBON (Les Républicains - Val-de-Marne) est président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées.

Olivier CADIC (Union centrise - Français établis hors de France) et Mikaël VALLET (Socialiste, Écologiste et Républicain -Charente-Maritime) sont rapporteurs budgétaires pour avis des crédits "Direction de l'action du Gouvernement" (programme 129)

La vidéo est disponible en ligne sur le site du Sénat

Contact(s) presse :