Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

BREXIT : "Un accord est encore possible" déclare Clément BEAUNE au Sénat


Mercredi 9 décembre 2020

Entendu hier par les sénateurs, Clément BEAUNE, secrétaire d'État chargé des Affaires européennes, a porté un message de fermeté et de prudence à la veille du Conseil européen des 10 et 11 décembre.

"Un jour sans fin !", voilà comment Clément BEAUNE qualifie les négociations conduites par l'Union européenne avec le Royaume-Uni afin de parvenir à un accord commercial avant la mise en œuvre effective du Brexit le 1er janvier 2021. Il a indiqué qu’un entretien de visu devait se tenir aujourd’hui entre le Premier Ministre britannique, Boris Johnson, et la Présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen, qui pourrait utilement débloquer la situation, permettant d’aviser dans la semaine sur la possibilité d’un accord ou pas.

À Pascal Allizard, inquiet, au nom de la commission des affaires étrangères, de l’état de préparation de l’Europe, et particulièrement de la France, à un no deal, le ministre répond qu’en effet : "On ne peut attendre jusqu’au 31 décembre" car, au-delà des délais de ratification parlementaire, chacun doit pouvoir s’organiser, notamment les pêcheurs.

"Nous continuerons jusqu’à la dernière heure à défendre une concurrence équitable et un accès large et durable aux eaux britanniques", même si "la situation sera forcément différente le 1er janvier 2021". À l’adresse de Jean-François Rapin qui appelait à ce que "l’unité de l’Union européenne en la matière ne se fissure pas", le ministre a assuré qu’elle ne se briserait pas car "elle est notre force".

 

M. Jean-François RAPIN (Les Républicains - Pas-de Calais) est président de la commission des affaires européennes.

M. Christian CAMBON (Les Républicains - Val-de-Marne) est président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées.


 

Contact(s) presse :