Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Bagdad à nouveau frappée par le terrorisme : Mme Nicole DURANTON, Présidente du groupe d’amitié France-Irak, exprime sa solidarité avec le peuple irakien


Vendredi 22 janvier 2021

Mme Nicole DURANTON (RDPI - Eure), Présidente du groupe interparlementaire d’amitié France-Irak, s'associe à la douleur du peuple irakien après l'attentat suicide revendiqué par Daech qui a ensanglanté Bagdad ce jeudi 21 janvier, faisant au moins 32 morts et des dizaines de blessés.

Cet acte de violence aveugle et abject est le premier attentat de ce type dans la capitale depuis trois ans. Il vient nous rappeler que, malgré la défaite militaire de Daech en 2017, l'Irak n'en a pas fini avec le terrorisme : ceux qui veulent nourrir le sectarisme et semer la haine au sein de la société irakienne ne renoncent pas.

La France, qui s'est tenue aux côtés des autorités irakiennes dans le combat militaire contre Daech, doit poursuivre son action en faveur d'un Irak libre, sûr et indépendant. C'est le sens de la récente annonce par le Président de la République de l'envoi du porte-avions Charles-de-Gaulle en appui de l'opération Chammal.

Mais l'action militaire ne suffira pas. L'histoire récente montre en effet que le terrorisme se nourrit aussi du chômage, de la misère et de la corruption. C'est pourquoi le difficile travail de reconstruction nationale entrepris par le Premier ministre, M. Mustafa al-Kadhimi, a besoin de notre soutien.

"L'Irak a un long chemin à parcourir pour remettre en place des institutions pérennes et retrouver une société pacifiée et libérée du sectarisme. Le groupe interparlementaire d'amitié France-Irak entend prendre pleinement sa part dans cette entreprise", a déclaré la Présidente du groupe d’amitié.

 Pour consulter la liste des membres du groupe d’amitié France-Irak :
https://www.senat.fr/groupe-interparlementaire-amitie/ami_615.html

Contact(s) presse :