Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Afghanistan : faire le maximum pour protéger ceux qui ont travaillé aux côtés des Français

La commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat appelle le Gouvernement à ne pas oublier ceux qui ont participé à l’action de la France


Lundi 16 août 2021

Au moment où les talibans reprennent le pouvoir en Afghanistan, le Gouvernement a pris les dispositions qui s’imposaient pour évacuer les derniers ressortissants français. Cette action doit permettre aussi de faire le maximum pour protéger ceux qui ont pris le risque de travailler avec la France et qui sont désormais exposés, ainsi que leurs proches, aux représailles des talibans.

Depuis le retrait des forces françaises de ce pays, en 2014, plusieurs centaines d’Afghans ayant participé à l’action civile ou militaire de la France ont pu être accueillis dans notre pays. La commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat appelle à ce que, dans le cadre des dernières opérations d’évacuation, le Gouvernement poursuive jusqu’au bout l’effort de mise en sécurité de ceux qui peuvent encore être évacués.

Selon le Président Christian Cambon, "ce tournant majeur doit d’abord nous faire penser à nos 89 soldats qui ont laissé leur vie en Afghanistan pour combattre les talibans, à nos 700 blessés et à leurs familles. C’est aussi être fidèle à leur mémoire et rendre hommage à leur action que de sauver ceux de leurs auxiliaires afghans qui peuvent encore l’être. J’ai demandé au Gouvernement de tenir la commission informée de ce sujet."

 

 

La commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées est présidée par M. Christian CAMBON (Les Républicains – Val‑de‑Marne)


Contact(s) presse :