Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Stockage de déchets dangereux à Stocamine : le Sénat à l’écoute


Lundi 31 janvier 2022

Dans un contexte de fortes tensions entre l’État et les acteurs locaux au sujet du sort réservé aux déchets dangereux stockés dans le site minier de Stocamine (Wittelsheim - Haut-Rhin), la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat se déplace, ce lundi 31 janvier 2022, en Alsace, à l’écoute de l’ensemble des parties prenantes, dans un esprit ouvert.

Premier objectif : dresser un état des lieux de la situation, suite à la décision gouvernementale d’un stockage définitif de ces déchets. Pour le président de la commission, Jean-François Longeot, "le dialogue entre les élus locaux et l’État semble aujourd’hui au point mort : le Sénat peut faire œuvre utile en entendant l’ensemble des points de vue, sans parti pris ni a priori".

Pour la présidente du groupe d’études "Économie circulaire", Marta de Cidrac, "le devenir des déchets est un sujet important et sensible. Cette visite pourra nous éclairer sur les décisions prises par les différentes parties prenantes, depuis de nombreuses années. Elle nous permettra d’analyser la situation et de prévenir des erreurs à ne pas produire dans le futur". Pour Pascal Martin, rapporteur pour avis des crédits budgétaires relatifs à la prévention des risques, "en matière de gestion des déchets, de prévention des risques et de démocratie environnementale, un retour d’expérience apaisé de l’État et des acteurs locaux peut être riche d’enseignements pour les futurs travaux de notre commission".

 

La commission de l'aménagement du territoire et du développement durable est présidée par Jean-François Longeot (Union Centriste - Doubs).

Marta de Cidrac (Les Républicains - Yvelines) est présidente du groupe d’études "Économie circulaire".

Pascal Martin (Union Centriste  Seine-Maritime) est rapporteur pour avis des crédits budgétaires relatifs à la prévention des risques.

Contact(s) presse :