Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Service des Commissions - Commission des Affaires économiques

Communiqué à la presse du 10 février 1998

" POUR L'AFFIRMATION  D'UNE VERITABLE IDENTITE AGRICOLE EUROPEENNE "  


 
M. Luc Guyau, Président de la FNSEA, a été entendu ce mardi 10 février 1997 par la mission sénatoriale d'information sur l'avenir de la Politique Agricole Commune (PAC), présidée par M. Philippe François (Seine-et-Marne, RPR) et dont MM. Marcel Deneux (Somme - UC) et Jean-Paul Emorine (Saône-et-Loire, RI) sont rapporteurs.

Selon M. Luc Guyau, " l'Europe doit savoir ce qu'elle veut pour son agriculture ". A défaut, il a souligné que l'Europe risquait de devoir à nouveau capituler lors des futurs accords de l'Organisation Mondiale du Commerce.

Il a regretté le flou entourant les propositions de la Commission Européenne sur la politique des fonds structurels. Il a en outre considéré que la " référence systématique aux prix mondiaux est une chute aux enfers ".

M. Luc Guyau a souhaité une réflexion approfondie avant toute mesure concernant le plafonnement et la modulation des primes.

Il s'est prononcé, enfin, en faveur d'une réflexion sur la simplification des aides, en les fondant davantage sur une assise territoriale.