Allez au contenu, Allez à la navigation

BOSQUET Pierre-Joseph-François

Ancien sénateur du Second Empire

  • IInd Empire

    Ancien sénateur du
    Second Empire

Election

  • Elu le 9 février 1856
  • Fin de mandat le 11 février 1861

Extraits de la table nominative :

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)

avant 1889

BOSQUET (PIERRE-JOSEPH-FRANÇOIS), sénateur du Second Empire, né à Mont-de- Marsan (Landes) le 8 novembre 1810, mort à Pau (Basses-Pyrénées) le 11 février 1861, passa par l'École polytechnique et par l'École d'application de Metz. Lieutenant d'artillerie en 1834, il s'embarqua pour l'Algérie, devint capitaine en 1839, fut blessé d'un coup de feu à la tête au combat de Sidi-Lakhdar (janvier 1841), et se distingua encore dans plusieurs autres engagements. Nommé, le 5 juin 1842, chef de bataillon des tirailleurs indigènes d'Oran, il exécuta, l'année suivante, contre la tribu des Flittas, une razzia qui lui valut une citation au rapport du gouverneur général. Bosquet devint lieutenant-colonel en 1845, colonel en 1847, et fut appelé, le 30 avril 1848, au commandement de la subdivision d'Orléans ville. Il prit, en qualité de général de brigade, le commandement de Mostaganem, dirigea (1851) la colonne expéditionnaire dans la campagne de la grande Kabylie, et rentra en France en 1853, avec le grade de général de division. Il joua bientôt un rôle brillant à la guerre de Crimée, et à la tête de la 2e division d'infanterie ; contribua pour la plus grande part aux victoires de l'Alma (25 septembre 1854), et d'Inkermann (5 novembre). Le Parlement anglais lui vota des remerciements pour le secours efficace qu'il avait apporté aux troupes de lord Raglan, écrasées par le nombre. Il reçut alors le titre de commandant du 2e corps de l'armée d'Orient (10 janvier 1855), enleva aux Russes leurs travaux de contre-approches, s'empara, le 7 juin, des redoutes du Mamelon-vert, enfin frappé d'un éclat d'obus à la prise de Sébastopol, reçut une blessure qui mit ses jours en danger et le força de revenir en France. Nommé sénateur le 9 février 1856, le général Bosquet fut quelques jours après (18 mars) promu maréchal de France, en même temps que les généraux Canrobert et Pélissier. Grand-croix de la Légion d'honneur depuis 1855.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Pierre-Joseph-François BOSQUET, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 8 novembre 1810
Décédé le 11 février 1861
Profession
Maréchal de France
  • Mis à jour le 15 janvier 2019