Allez au contenu, Allez à la navigation

CHABANNES-CURTON DE LA PALICE Octave-Pierre-Antoine-Henri

Ancien sénateur du Second Empire

  • IInd Empire

    Ancien sénateur du
    Second Empire

Election

  • Elu le 18 novembre 1867
  • Fin de mandat le 4 septembre 1870

Extraits de la table nominative :

1868 , 1869 , 1870

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)

avant 1889

CHABANNES-CURTON-LA PALICE (OCTAVE-PIERRE-ANTOINE-HENRI,

VICOMTE DE), sénateur du Second Empire, né à Paris, le 16 mai 1803, mort à Paris, le 7 mars 1889, entra à l'École polytechnique (1823), et se décida ensuite à passer dans la marine. Il assista comme enseigne au combat de Navarin (1828), fut nommé lieutenant de vaisseau sur le yacht royal la Reine-Amélie en 1831, capitaine de frégate sur le Cassini (1840), puis capitaine de vaisseau. En 1849, il reçut du gouvernement présidentiel les fonctions de gouverneur de Cayenne, avec la mission de préparer le nouvel établissement pénitentiaire, et faillit y succomber aux atteintes de la fièvre jaune. Revenu en France, il commanda le vaisseau le Charlemagne (1854) qu'il conduisit à l'attaque des forts de Sébastopol. L'amiral anglais, lord Lyons, lui adressa des félicitations, et le Charlemagne fut au poste d'honneur au bombardement du 17 octobre 1854; il prit son mouillage au point indiqué, sous les boulets russes, et son commandant reçut, le soir même, une lettre des plus élogieuses de l'amiral Bruat. A la suite de ce fait d'armes, il fut promu contre-amiral, le 2 décembre 1854. Commandant des forces maritimes de la France à Alger, puis de la division navale du Brésil et de la Plata, il poursuivit sa carrière jusqu'au grade de vice-amiral (24 décembre 1861); la même année, il avait été nommé membre du Conseil d'amirauté. Il exerça, depuis, les fonctions de préfet maritime à Cherbourg (1862-1864), et à Toulon (1864-1867), et, pendant le choléra de 1866-1867 dans cette dernière ville, montra un courage intrépide qui lui valut sa nomination au Sénat (22 janvier 1867). Il fut atteint par la limite d'âge le 16 mars 1868. Il soutint le gouvernement impérial, et fut rendu à la vie privée par la révolution du 4 septembre 1870. On lui doit les premiers essais de torpilles. Grand officier de la Légion d'honneur du 29 octobre 1869, M. de Chabannes-Curton-la-Palice fut admis à la retraite, comme vice-amiral, le 11 décembre 1879.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Octave-Pierre-Antoine-Henri CHABANNES-CURTON DE LA PALICE, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 16 mai 1803
Décédé le 7 mars 1889
Profession
Vice-amiral
  • Mis à jour le 14 novembre 2019