Allez au contenu, Allez à la navigation

ROSTOLAN Louis

Ancien sénateur du Second Empire

  • IInd Empire

    Ancien sénateur du
    Second Empire

Election

  • Elu le 31 décembre 1852
  • Fin de mandat le 2 décembre 1862

Extraits de la table nominative :

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)

avant 1889

ROSTOLAN (LOUIS, COMTE DE), sénateur du Second Empire, né à Aix (Bouches-du- Rhône) le 31 juillet 1791, mort à Puyricard (Bouches-du-Rhône) le 2 décembre 1862, entra à l'École de Saint-Cyr et en sortit en 1810 dans l'infanterie. Envoyé à l'armée d'Espagne, il fit toutes les campagnes jusqu'à la bataille de Toulouse et fut blessé à Sagonte. Sous la Restauration, il assista à la bataille du Trocadéro comme capitaine, et devint chef de bataillon peu après. Colonel et 1832, maréchal de camp en 1839, il alla pendant un an en Algérie, puis fut mis à la tête d'une des brigades de la division de Paris, et commanda, en 1844, l'École polytechnique. Lieutenant-général en 1846, il fut destitué en 1848 et mis à la retraite d'office. Rallié au prince Louis-Napoléon, il fut replacé en activité, commanda le département de l'Hérault, fut nommé sénateur le 31 décembre 1852, et mis à la tête de la 9e division militaire à Marseille. Grand-officier de la Légion d'honneur du 30 avril 1849, le général de Rostolan fut définitivement admis dans le cadre de réserve quelque temps avant sa mort.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Le Sénat vers 1870
Etat-civil
Né le 31 juillet 1791
Décédé le 2 décembre 1862
Profession
Général
  • Mis à jour le 15 janvier 2019