Allez au contenu, Allez à la navigation

SARTIGES Étienne-Gilbert-Eugène

Ancien sénateur du Second Empire

  • IInd Empire

    Ancien sénateur du
    Second Empire

Election

  • Elu le 14 août 1868
  • Fin de mandat le 4 septembre 1870

Extraits de la table nominative :

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)

avant 1889

SARTIGES (ETIENNE-GILBERT-EUGÈNE, VICOMTE DE), sénateur du Second Empire, né à Gannat (Allier) le 17 janvier 1809, mort en 18901, appartenait à une vieille famille d'Auvergne. Il entra dans la diplomatie en 1830, en qualité d'attaché d'ambassade à Rome, et occupa successivement les fonctions de secrétaire, de chargé d'affaires et de ministre plénipotentiaire au Brésil, en Grèce, à Constantinople, en Perse, aux États-Unis, en Hollande et en Italie. De 1864 à 1868, le comte de Sartiges fut ambassadeur à Rome. Le 16 août 1868, il fut appelé au Sénat, où il soutint de ses votes la politique impériale. La révolution de 1870 le rendit à la vie privée. Grand officier de la Légion d'honneur (16 juin 1856).

1 Léonce de Brotonne, Les sénateurs du Consulat et de l'Empire. Tableau historique des Pairs de France (1789, 1814-1848). Les sénateurs du Second Empire. Paris, E. Charavay, 1895, p. 318 : décédé le 5 octobre 1892 à Paris.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Le Sénat vers 1870
Etat-civil
Né le 17 janvier 1809
Décédé le 5 octobre 1892
Profession
Diplomate
  • Mis à jour le 15 janvier 2019