Allez au contenu, Allez à la navigation

SAULCY Louis-Félicien-Joseph Caignart de

Ancien sénateur du Second Empire

  • IInd Empire

    Ancien sénateur du
    Second Empire

Election

  • Elu le 14 novembre 1859
  • Fin de mandat le 4 septembre 1870

Extraits de la table nominative :

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)

avant 1889

SAULCY (LOUIS-FÉLICIEN-JOSEPH CAIGNART DE), sénateur du Second Empire, né à Lille (Nord) le 19 mars 1807, mort à Paris le 4 novembre 1830, d'une ancienne famille de l'Artois, entra à l'École polytechnique en 1826, passa à l'École de Metz, en sortit dans l'artillerie et fut promu capitaine en 1835. Il s'occupa surtout d'archéologie et de numismatique, sans négliger les devoirs de sa profession, et devint; en 1838, professeur de mécanique à l'École de Metz, et, en 1840, conservateur du musée d'artillerie à Paris. Ayant obtenu, en 1836, un prix de l'Institut, pour son Essai de classification des suites monétaires byzantines, il fut nommé membre correspondant de l'Académie des Inscriptions et belles- lettres le 8 mars 1839, et membre titulaire le 11 juin 1842. Il s'adonna alors spécialement à l'épigraphie orientale, et, mis à la retraite comme chef d'escadron, alla, en 1850, avec son fils et M. E. de Lessert, explorer la Palestine et les bords de la mer Morte. Il annonça la découverte des ruines de Sodome, de Gomorrhe et de Zéboïm, des tombeaux des rois de Juda, et du sarcophage du roi David qu'il rapporta précieusement à Paris. Mais ces attributions furent l'objet des plus vives critiques et ne rencontrèrent pas l'universelle adhésion des savants. Elles sont aujourd'hui en partie abandonnées. En 1812, il fonda l'Athénoeum français, et fut nommé sénateur, le 14 novembre 1859. Il siégea dans la majorité dévouée aux institutions impériales, et fit, en 1863, une nouvelle exploration en Palestine. Après la révolution du 4 septembre, M. de Saulcy se consacra exclusivement à ses travaux archéologiques. Membre de la société des Antiquaires de France et d'un grand nombre de sociétés savantes, il avait épousé, en secondes noces, Mlle de Billing qui fut dame d'honneur de l'impératrice. Officier de la Légion d'honneur du 25 avril 1847, il fut promu commandeur le 13 août 1862. M. de Saulcy a publié un grand nombre de travaux de numismatique, particulièrement la Numismatique des croisades (1847) ; Voyage autour de la mer Morte et dans les terres bibliques (Paris, 1852-54, 2 volumes) ; Histoire de l'art judaïque (1858); Numismatique des rois nabatéens de Pétra (1874) ; Système monétaire de la République romaine à l'époque de César (1874) ; Histoire numismatique de François 1er (1876). Il a encore collaboré au Journal asiatique, à la Revue de numismatique, à la Revue archéologique, à la Bibliothèque de l'Ecole des Chartes. Il a donné, en 1841, avec Piobert : Cours d'artillerie de l'école d'application, etc.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Louis-Félicien-Joseph Caignart de SAULCY, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 19 mars 1807
Décédé le 4 novembre 1880
Profession
Archéologue
  • Mis à jour le 15 janvier 2019