Allez au contenu, Allez à la navigation

ANCEL Raoul

Ancien sénateur de la Seine-Inférieure

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 3 janvier 1909
  • Fin de mandat le 5 octobre 1911 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

ANCEL (Marie,Daniel,RAOUL), né le 7 juin 1846 au Havre (Seine-Inférieure), mort le 5 octobre 1911 à Rouen.

Sénateur de Seine-Inférieure de 1909 à 1911.

Fils du précédent, petit-fils d'armateur, armateur lui-même, installé au Havre, Raoul Ancel fut nommé juge au tribunal de commerce en 1876, et le resta jusqu'en 1887. Il fut également président de la Société d'agriculture de son arrondissement.

Il débuta dans la politique comme maire de Gonfreville-L'Orcher en 1896. En 1901 il fut élu conseiller général du canton de Montvilliers, mandat qu'il remplit jusqu'à sa mort. Le 2 août 1903 il posa sa candidature au Sénat, à une élection partielle pour pourvoir au remplacement de M. Clamageran, décédé. Il échoua, mais son désistement assura l'élection de M. Rispal, candidat progressiste.

Au renouvellement partiel du 3 janvier 1909, sa candidature fut couronnée de succès. Il fut élu avec une forte majorité grâce au désistement du candidat modéré Brindeau qui devait lui succéder en 1912. Siégeant à droite avec d'autres non-inscrits, il prit, dès son admission, une part active aux débats. On l'entendit parler notamment sur : l'amélioration du port du Havre et de la Basse-Seine, la convention commerciale avec le Canada (1909), les retraites ouvrières (1909, 1910 et 1911), l'exploitation du réseau de l'Etat (1910 et 1911).

Lorsqu'il fut question des retraites ouvrières et paysannes, il formula plusieurs réserves, émettant la crainte que la loi ne fût prématurée, les Caisses de secours mutuels n'étant pas prêtes à assurer leur fonctionnement, ce qui se trouva ultérieurement vérifié.

Il mourut subitement au cours d'une séance du conseil général de la Seine-Inférieure, après avoir prononcé un discours sur la seconde ligne de chemin de fer de Paris au Havre et la traversée de la Seine.

Son éloge funèbre fut prononcé par M. Antonin Dubost, Président du Sénat, à la séance de rentrée du 7 novembre 1911.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Raoul ANCEL, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 7 juin 1846
Décédé le 5 octobre 1911
Profession
Armateur
Département
Seine-Inférieure
  • Mis à jour le 17 avril 2014